Profil culturel

Les Chipewyan (Dénésulins) sont un peuple Déné de langue athapascane. Leurs terres et leur influence s’étendaient autrefois à l’est du Grand Lac des Esclaves et au sud dans ce qui est devenu le nord de la Saskatchewan et le nord-est de l’Alberta. Le nom Chipewyan proviendrait du mot cri signifiant  » peaux pointues », qui faisait référence au style de chemise à manches en peau de caribou qu’ils portaient avec des queues de chemise coupées en pointe devant et derrière.

Ils étaient de grands chasseurs de caribous, suivant les troupeaux dans les régions nordiques en été. Par temps plus chaud, ils se fiaient aux canots pour voyager, mais étaient adeptes des voyages d’hiver, avec des raquettes et des luges. Source de nourriture majeure, la peau du caribou servait également à couvrir leurs maisons, des tipis en forme de cône, facilement transportables. Leurs sacs Na hlcheth distinctifs – des sacs rectangulaires en forme de sacoche et lacés contenant de la viande séchée et des baies ou des objets de valeur – étaient fabriqués à partir de la peau des pattes antérieures du caribou.

L’autre source principale de protéines était le poisson, que les Chipewyens capturaient à l’aide de filets en peau. De nombreuses cérémonies étaient célébrées avant une excursion de pêche, pour assurer une prise abondante. Ils ont un grand respect pour les animaux et attribuent des pouvoirs spéciaux aux carcajou et aux loups. Dans la mythologie Chipewyan, le Loup est un enseignant, donnant des instructions au peuple sur la façon de survivre dans le climat subarctique rigoureux. Le carcajou incarne la persévérance et une saine estime de soi.

Sponsor: Joyce et Jack McGaughey / Photos avec l’aimable autorisation de Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.