Le jour 1 du repêchage de la NFL 2020 est terminé et les Chargers de Los Angeles se sont retrouvés avec leur quart-arrière et un petit quelque chose sur le côté.

Entrant dans la draft 2020 de la NFL, les Chargers de Los Angeles avaient des besoins au poste de quarterback et de tackle gauche. Ils se sont adressés au quarterback avec la sélection de Justin Herbert de l’Oregon, qu’ils ont pris avec le choix total No. 6.

Cependant, ce que beaucoup n’attendaient pas, c’était que les Chargers échangent au premier tour et s’adressent à la défense. Déplaçant leurs choix de deuxième et troisième rondes pour passer au numéro 23, le secondeur de l’Oklahoma Kenneth Murray est devenu le deuxième membre le plus récent des Chargers jeudi soir.

Avec une nuit de sommeil pour réfléchir aux choix, évaluons les sélections des Chargeurs.

Justin Herbert, QB, Oregon

La raison pour laquelle Herbert n’est pas un A ou un A +, c’est qu’il y a beaucoup de fans qui voulaient Tua Tagovailoa, l’appelant de l’Alabama. Honnêtement, quel que soit le quart-arrière repêché par les Chargers aurait obtenu cette note parce qu’ils ont tous les deux des points d’interrogation. Tagovailoa est la santé; Herbert est la performance.

Herbert a survolé le NFL Combine en exécutant un tableau de bord de 40 verges de 4,68 secondes, montrant qu’il est un athlète plus impressionnant qu’on ne le pensait initialement. Bien que les matchs soient gagnés et perdus sur le terrain et non sur le NFL Combine, il est important de noter que les questions de Herbert se trouvent sur le terrain. Pour les chargeurs, cependant, c’est tout à fait bien.

À l’heure actuelle, les Chargers ont toujours Tyrod Taylor, qui est un quart-arrière très solide, surtout comme stoppeur. En raison des questions d’Herbert, il peut s’asseoir et attendre derrière le vétéran et apprendre. Taylor a emmené les Bills de Buffalo aux séries éliminatoires en 2017 alors qu’ils avaient beaucoup moins de talent que la liste actuelle des Chargers.

Herbert peut apprendre et attendre son temps en tenant le presse-papiers pendant que l’équipe ne manque pas beaucoup de temps sur le terrain. Il n’y a pas de précipitation à jeter un quart-arrière dans le feu et l’histoire récente suggère que s’asseoir un peu peut être bénéfique. A – semble juste pour l’instant, selon la façon dont Anthony Lynn et le personnel d’entraîneurs abordent la bataille de position. Grade: A-

Kenneth Murray, LB, Oklahoma

Les Chargers en ont surpris plusieurs en échangeant leurs sélections de deuxième et troisième rondes aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre pour revenir au premier tour. Ils ont utilisé ce choix pour sélectionner le secondeur Kenneth Murray.

Bien qu’un tacle offensif soit toujours nécessaire, il était très sage de s’adresser à la défense. Lorsque vous êtes une équipe qui joue Patrick Mahomes deux fois par an, vous ne pouvez pas avoir trop de joueurs en défense. La ruée vers les passes a toujours été une force mais, grâce à free agency, l’ensemble de la défense devrait être encore meilleure. L’ajout de Murray en tant que secondeur ne peut qu’améliorer davantage la défense.

Murray a toujours été considéré comme un joueur très intelligent et talentueux, mais il a séduit les équipes avec ses interviews solides. Murray devrait pouvoir être branché et jouer sur une défense où il peut s’épanouir.

Abandonner deux choix parmi les 100 premiers est un prix élevé alors que le tacle est toujours un besoin. À la fin de la journée, cependant, les Chargers sont une équipe sans autant de trous à combler. De plus, il y a encore des vétérans disponibles, comme Jason Peters, qui peuvent toujours encadrer une unité déjà améliorée. En ce qui concerne le joueur, c’était un slam-dunk sur un joueur qui ne devait pas tomber aussi loin.

Bien que les deux prochains tours puissent se dérouler sans incident, les Chargeurs sont bien partis. Catégorie: A+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.