Me voici, lors d’un séminaire qui a associé du Champagne, pour être précis, du Champagne Taittinger, avec du caviar, toujours pour les faits, du Caviar Petrossian. La salle pleine de passionnés de vin et de caviar partageant les mêmes idées, Katie Ellsweig de Kobrand Corporation, a pris la parole et nous a régalés avec sa connaissance non seulement du Champagne mais de la maison Taittinger.

Je n’entrerai pas dans des méthodes de production spécifiques et autres, car je suppose que beaucoup d’entre vous connaissent certaines des bases, ce que je vais mentionner a à voir avec Taittinger lui-même. Propriété familiale depuis près de 100 ans, ils sont la 6ème plus grande maison de Champagne et le 3ème plus grand producteur produisant 6,5 millions de bouteilles chaque année (sacrément, je savais que je buvais beaucoup de choses scintillantes, mais pas tant que ça). Comme pour la plupart des maisons de Champagne, chacune s’efforce de produire ce qu’on appelle le « Style Maison ». »

Ayant six de leurs cuvées ce soir-là, j’ai été impressionné de constater que même sur la gamme des vins, je suis reparti avec quelques similitudes de base. Alors que le Chardonnay prend la tête de la plupart, le Pinot Noir et le Pinot Meunier semblent presque toujours présents (le Blanc de Blanc fait exception). Une acidité vive et un certain flair pour la minéralité sont également présents dans la plupart des cuvées. Agréablement, les notes habituelles de levure ou de brioche sont plus légères que dans de nombreux autres Champagnes; là, mais équilibrées avec les autres nuances du vin.

Nous avons eu droit au Brut La Française de Taittinger (parfois appelé Brut Réserve), au Rosé Prestige, au Prélude Brut Grand Cru, au Brut Millésimé 2012, à la Nocturne Sec, et au Champagne Phare « Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2007. » Ce dernier est un hommage à l’excellence qu’est le Champagne. Vignoble 100% Grand Cru utilisant uniquement du jus de fruit et 5% de chêne clair vieillissant pendant quatre mois, il est ensuite vieilli dans les grottes sous Saint-Nicaise pendant dix ans au total avant d’être relâché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.